Archives

CAP esthétique, cosmétique, parfumerie

Coucou,

Aujourd’hui je vous propose un article complètement différent de ce que je fais d’habitude.

Je vais vous parler de quelque chose qui me tient à cœur. J’ai un objectif personnel et professionnel et pour cela il me faut le CAP esthétique, cosmétique, parfumerie. Je suis prothésiste ongulaire diplômée et pour s’installer, malgré qu’aucune loi ne soit passée, la chambre des métiers préfère que les futures prothésistes ait un diplôme ou atteste de 3 années d’expériences. Bien sûr je ne les ai pas. J’ai longtemps hésité, mais il faut absolument que je passe ce CAP si je veux mener mon projet à terme.

Le revirement : en réfléchissant, en cherchant sur le net et en visionnant des vidéos, là je me suis dit que ce métier était pour moi.

Mais … quand même passer un CAP, ça n’allait pas être évident, et puis je commence par quel bout ?

Je me suis renseignée de comment passer un CAP en faisant des recherches sur internet. 2 façons de faire :

  • soit en allant dans une école privée,
  • soit en candidat libre en achetant les livres qu’il faut, en sachant que l’on peut les trouver sur Amazon, la Fnac, Cultura, en librairies, etc … et donc étudier chez soi seul,
  • ou soit toujours en candidat libre mais à l’aide d’une école à distance, et là on a l’aide d’un professeur sur telle ou telle question.

LES LIVRES : 

Biologie, Cosmétologie, Technologie des appareils et des instruments (S1, S2, S3) :

  • 1

Cette 2e édition actualisée et « tout en un », se divise en cinq parties :
1. Organisation générale du corps humain.
2. Biologie de la peau.
3. Dermatologie appliquée.
4. Cosmétologie.
5. Technologie des appareils et des instruments.

 

Techniques esthétiques (S4) :

  • 2

Gestes techniques de maquillage et de soins du visage sont expliqués petit à petit avec des illustrations à chaque fois.

 

  • 3

En partie 1, vous aurez l’hygiène et sécurité, puis manucurie, beauté des pieds, pose de vernis et réparation des ongles cassés. La partie II est dédiée à l’épilation : épilation à la pince à épiler et épilation à la cire. La partie III est intéressante mais ne vous servira pas au CAP car il s’agit des soins du corps.

 

Vente de produits et prestations de services (S5) :

  • 4

Présenté sous forme de pièce de théâtre, ce livre est très pédagogique et facile à lire. Les points essentiels sont rappelés en fin de chaque chapitre.
Le seul soucis je dirais ce sont les réponses qui ne sont pas fournies, il faut acheter la correction. Cependant avec les points à retenir en fin de chaque scène, la correction n’est pas indispensable pour s’en sortir à la vente.

 

Connaissance du milieu de travail :

  • 5

Dans cet ouvrage 6 parties à découvrir :

  • Partie I – l’approche de l’entreprise
  • Partie II – l’action commerciale
  • Partie III – la gestion de l’entreprise
  • Partie IV – les facteurs d’ambiance
  • Partie V – les aménagements techniques
  • Partie VI – l’hygiène en milieu professionnel

Il est très bien illustré et pédagogique. Sont présentes à la fin de chaque partie des fiches de connaissance avec les points à retenir.

 

  • 6

Son corrigé.

 

Arts appliqués :

  • 7

Manuel donc très intéressant pour l’enseignant, parfait pour l’étudiant qui reçoit cet enseignement. Ce livre est très bien fait et chaque page est épaisse, légèrement cartonnée et détachable, ce qui permet de bien dessiner dessus. Vous pouvez ainsi les ranger dans un classeur. Seul hic, pas de correction… c’est normalement le professeur qui corrige. Le jour de l’examen, le plus important est de bien lire la consigne et de suivre scrupuleusement les instructions qui vous y sont données. En plus vous aurez le droit d’amener du papier calque et vous aurez des supports avec plusieurs dessins. Du coup vous n’aurez qu’à vous servir de ce dont vous avez besoin. Faites attention dans la consigne on peut vous préciser d’utiliser uniquement les crayons de couleurs.

 

Prévention Santé Environnement, PSE :

  • 8

Travaux dirigés basés sur l’étude de situations et la réalisation d’exercices. Les réponses aux questions peuvent être données directement sur le livre ce qui est plutôt pratique.

  • 9

Correction.

 

 

 

 

Il y a longtemps que j’ai quitté l’école, alors ça n’allait pas être facile. Il me fallait de l’aide mais pas n’importe quelle aide. Le mieux je pense, aurait été d’aller dans une école, et la seule école que je connaisse sur Bourg-en-Bresse est l’école Silvya Terrade. C’est une école privée.

 

Capture

 

 

Mais c’est clair que cela a un coût, et il faut y aller tous les jours, je fais quoi de mes enfants ??? non ce ne sera pas pour moi.

J’ai donc contacter des écoles mais à distance, et je suis tombée sur le Centre Européen de Formation.

 

Centre Européen de Formation

J’ai été très bien accueilli. La personne que j’ai eu au téléphone m’a expliqué que comme j’avais déjà en ma possession un CAP (de vente), je n’aurais pas besoin de passer les matières générales, et je dis ouf quel soulagement. Pas de français, de math et pas d’histoire/géographie, mais vraiment je me dis que je suis tranquille.

Par le biais d’un mail, cette personne m’a envoyé une brochure du CAP esthétique, un extrait de cours et un certificat de qualification professionnelle des organismes de formation. J’avais de quoi me renseigner sur cette école.

Pour passer le CAP Esthétique, le Centre Européen de Formation envoie par la poste des cours puis des classeurs pour ranger les cours, et des DVD pour la pratique. Voici les matières à étudier :

  • Les bases du métier d’esthéticienne
  • Vente des produits et prestations de service
  • Connaissance du milieu professionnel
  • Culture artistique et graphisme
  • Composants et formes galéniques des produits
  • Manucurie et beauté des pieds
  • Soins du visage et teinture de cils
  • Produits et réglementation
  • Le corps humain et les système de vie végétative et de régulation
  • Maquillage
  • Prévention, santé et environnement
  • Le système tégumentaire
  • Pratique artistique appliquée
  • Epilation et bronzage

Le CEF propose également des options, j’ai donc choisi :

  • Création d’institut
  • Modelage et relaxation

 

 

Puis j’ai découvert un monde, celui de l’esthétique. Un monde que j’aime énormément, et qui est très intéressant.

Ma formation avec Tartofraises

Coucou,

Aujourd’hui je viens vous parler de ma formation avec Ophélie alias Tartofraises. C’est la 3ème formation que je fais avec elle.

Ma toute 1ère formation était sur le nail art pour débutante qui avait eu lieu à Lyon :

  • découverte et comment se servir de certains pinceaux,
  • utiliser la peinture
  • le water marble
  • papier foil
  • le dégradé à la mousse et le fan brush

et ma 2ème formation était sur le One stroke qui avait eu lieu dans mon centre de formation NLH à Lyon, je vous en parlais ici :

  • Présentation de la technique One Stroke à la peinture acrylique
  • Apprentissage du geste de base (un pétale)

Donc je reviens sur ma 3ème formation qui a eu lieu le samedi 19 décembre, elle était sur le gel design, le foil, l’effet sucre et le bijoux d’ongle.

i

Une formation très intéressante, que j’ai beaucoup aimé avec une formatrice très sympathique, discrète et très professionnelle.

d e

Les capsules d’Ophélie, à gauche son coffret (1 parmi d’autre) et à droite celle faite pendant la formation.

*

f

g

Mes capsules à  moi

*

Pour faire ce genre de décoration, il faut un pinceau spécial, le pinceau de détail luxe taille 00 Guill d’or, je l’ai acheté et j’ai bien fait, car il est en plus d’être trop beau, super pratique. Il est en vente sur le site d’Adnails, .

Pinceau

*

a b

c

Ophélie/Tartofraises en pleine démonstration, elle nous montre, nous explique ce que nous devons faire. Le matin, quand tous le matériels est posé, sorti sur la table, nous faisons un tour de table pour une petite présentation et c’est toujours sympa de voir d’autres personnes qui ont de beaux projets, les mêmes passions que moi ou parce qu’elles font déjà de l’onglerie, elles veulent se perfectionner en offrant de nouvelles techniques à leurs futurs clientes.

Ensuite nous avons fait sur des capsules poncées du dégradé en gel, et bien bizarrement j’ai eu du mal à dégradé 2 voir 3 couleurs entre elles. Cela n’a rien à voir avec le dégradé à la peinture que je trouve plus facile. Puis nous avons appliqué des pigments ou des paillettes. L’après-midi, nous avons appris l’effet sucre, le gel design, le bijoux d’ongles et la pose de foil avec un gel spécial.

Si vous avez des clientes qui veulent des décorations qui sortent de l’ordinaire, je vous conseille cette formation.

C’est ma 3ème formation avec Tartofraises et j’espère en faire d’autres comme l’Aquarelle, la résine 3D et le One stroke niv 2.

*

h

Le groupe de ce jour, avec Ophélie au centre, elle a bien voulu faire la photo mais elle il fallait qu’elle reparte vite. J’ai passé une agréable journée, rencontré des personnes sympathiques avec qui nous avons bien échangé, et j’ai appris de nouvelles techniques.

Mais avant de repartir à Part Dieu pour mon train, je suis restée pour papoter évidemment avec Chantal et Sandra, la gérante du Centre et la formatrice qui m’avait appris les faux ongles en gel. Cette journée est passée trop vite bien sûr mais je me dis « vivement la prochaine ».

*

Très vite je vous montre le 1er nail art que j’ai fait suite à cette formation, un nail art effet sucre.

J’espère que cet article vous aura plu, et vous dis à très vite sur le blog.

Formation One Stroke

Bonjour,

J’espère que vous allez bien malgré ce froid qui s’installe et cette pluie qui perdure,

Le monde du nail art est vaste avec toute ses techniques, mais moi, il y a bien une technique que je rêvais de pouvoir apprendre, c’est celle du One Stroke. Cette formation me tenait à cœur, et dans le centre où j’ai fait ma formation de prothésiste ongulaire, Chantal, la directrice en organisait une avec la très célèbre Tartofraises. Elle nous confiais qu’elle a appris le One Stroke toute seule. Pas facile quand on voit la technique que c’est ! Bref, j’avais déjà rencontré Ophélie alias Tartofraises, lors d’une formation débutante nail art, quand elle habitait encore à proximité de Lyon. Elle nous avait montré la base du nail art, comment utiliser certains pinceaux, peinture, le dégradé à la mousse, la pose du foil, le water marble, etc …   Le One Stroke est assez complexe mais tellement beau. Tellement de nail artistes font des choses extraordinaires et magnifiques à la fois.

Donc, ce vendredi 11 octobre, me voilà repartie sur Lyon, chez NLH Formation. Autant vous dire que j’étais très impatiente. Là-bas j’ai retrouvé ma formatrice Sandra, et Chantal que je vous citais plus haut. Tartofraises nous a expliqué, montré, corrigé les gestes pour bien faire du One Stroke. C’est beaucoup de patience, mais j’ai passé une agréable journée.

J’ai réalisé 4 capsules

c

d

Voici la table toute prête pour pouvoir s’atteler au One Stroke, on aperçoit Ophélie au fond.e

f

Voici une vidéo créé par Tartofraises, One Stroke débutant :

 

Voici quelques créations One Stroke bien sûr, de Tartofraises :

fleurs de Tartofraises

roses de Tartofraises

Vagues de Tartofraises

Boutons de rose de Tartofraises

Ophélie est une fille très sympathique, discrète mais très professionnelle. J’adore son accent du sud, il me rappelle mon amie du sud également. Je vous mets le lien de son blog ici, très joli blog avec tout pleins de nail art, de vidéos, d’astuces …

Après cette formation, je n’ai plus qu’à passé à l’entrainement !

Quelques poses faites en formation

Pendant mes semaines de formation, les premiers jours, j’étais en binôme pour faire une cliente, puis au bout d’un moment, j’avais ma propre cliente, pour moi toute seule. Donc à moi de poser les bonnes questions pour découvrir les souhaits de cette dernière et faire de ses mains quelques choses de jolis. Alors, voici quelques poses que j’ai faites en formation.

028a

2ème pose une main a

Aaa

078a

Pose toute en couleur pour une stagiaire pleine de bon cœur.

Oui cela nous arrivait de faire une pose sur une stagiaire plutôt qu’une cliente (mais juste parce que la stagiaire le voulait)

Fin !!!